L’Ardennais du 23/09/2013

Des spectacles à forte identité

Des ombres qui disent beaucoup.

Des ombres chinoises pour les éléphants article

Des ombres chinoises pour les éléphants

L’Ardennais du Lundi 23 septembre 2013

La compagnie ardéchoise des Skowiés propose un spectacle d’ombres, qui est également un documentaire, réquisitoire contre le massacre des éléphants d’Afrique.
« Histoire d’Ivoire » est une sensibilisation pour un public universel, créé à la demande de l’ONG de protection animal IFAW (Intrenational Fund for Animal Welfare).
Ce spectacle a demandé deux ans de travail. Il dénonce le trafic de l’ivoire et la réduction de l’habitat des éléphants. Tout en gardant un voile de pudeur, l’ombre chinoise permet de dire beaucoup sur cette situation.
Destiné à une carrière internationale, ce spectacle tient un langage universel, sans voix mais avec des onomatopées.
Skowies est une compagnie « familiale » de marionnettes à fils et d’ombres, venue plusieurs fois déjà au festival. Elle a choisi de jouer la première d’ »Histoire d’Ivoire » à Charleville.

Mirko SPASIC