Festival de Théâtres de Marionnettes ( Le « OFF »)

Charleville-Mézières 2015

La programmation « OFF » 2015

LE FESTIVAL MONDIAL DES THÉÂTRES DE MARIONNETTES

Le lien vers les pages officielles du « OFF »

logo MJC Gambetta

Retour Sommaire

La MJC Gambetta, « Ma Bohème »

Retour Sommaire

Les forces vives du festival de Charleville-Mézières

Lorsqu’une compagnie n’est pas retenue et programmée dans le IN, elle peut prendre contact avec la MJC Gambetta et proposer de donner quelques représentations de sa création dans le cadre de la programmation OFF.

Retour Sommaire

Le IN et le OFF quelle différence ?

Je pense qu’il n’existe aucune distinction majeure entre le « IN » et le « OFF », qu’elle soit qualitative ou représentative. Pour entrer dans le « IN » il faut :

  • ou être très bon…
  • ou susceptible de rentrer dans les « bonnes grâces » ou les « bonnes cases »

L’avantage majeur du « IN » étant d’être directement payé par le programmateur de l’évènement, à savoir le festival lui-même. Dans le « OFF » les frais de transport et de restauration sont à la charge des compagnies qui offrent leur spectacle, par pure passion, en vue d’une reconnaissance ou d’une meilleure visibilité.

Ma Bohème MJC Gambetta

Retour Sommaire

La solidarité du OFF.

Pour encourager et soutenir les différentes compagnies présentent dans le « OFF » et les artistes qui donnent de leur temps pour 2, 3 ou 4 représentations sans aucune rémunération, la MJC Gambetta a perpétuer un esprit d’accueil et de convivialité qui date des tout début de la création du festival de Charleville-Mézières, à savoir :

  • La possibilité de se faire accueillir et héberger par l’habitant
  • De réserver des places pour l’ensemble des spectacles du « OFF » et favoriser la rencontre des différents artistes
  • Un accueil convivial dans les locaux de la MJC
  • La gestion des réservations (billetterie gratuite) pour les spectacles du OFF
  • La mise à disposition de salles et de créneaux de représentations
  • Une aide à l’installation et un soutien ponctuel en fonction des besoins nombreux et variés des compagnies…
  • Etc…
Retour Sommaire

Petits regrets

Parfois, une non correspondance « politique » entre certaines compagnies et la MJC peuvent compliquer la relation. Il peut alors s’en suivre une longue litanie d’événements qui ressemble à de la discrimination artistique et peuvent déboucher sur une fin de « non programmation »

Retour Sommaire

Voir aussi :

Voir en ligne : La MJC Gambetta