Stage marionnette 2014

La Compagnie des Skowiés vous présente les « 3 nouveau-nés 2014 » qui ont vu le jour dans son atelier lors du stage pour adultes organisé du 23 juin au 3 juillet.
Au programme :

  • Construction et initiation à la manipulation d’une marionnette à fils.
  • 2 modules complémentaires sur l’éclairage et la sonorisation.

Voici Simon Pierre, 17 fils, 50 cm

La marionnette Simon Pierre 002 -  voir en grand cette image

Un petit bijou de marionnette !

La marionnette Simon Pierre 001

Une mécanique bien équilibrée

Sous son apparence très sobre se cache une mécanique extrêmement bien équilibrée.
Tous les mouvements (à l’exception des bras) peuvent s’effectuer d’une seule main, ce qui rend ce personnage très facile à manipuler. La manette possède la particularité de stabiliser les épaules par 4 points, ce qui permet à la tête de s’incliner et de se relever par une simple modulation de la manette vers l’avant ou vers l’arrière…

La marionnette Simon Pierre avec sa manette 004

En attendant la finition du visage, un petit contre-poids lui est nécessaire. Celui-ci sera remplacé par du plomb fixé à l’intérieur de la nuque le moment venu.

De très belles proportions

  • Coup de chance ?
  • Oui, mais pas seulement !

La conception de la marionnette débute par la réalisation d’une esquisse en dessin, il est rare de voir un « premier jet » aussi empreint du caractère du futur personnage. Tout au long de la réalisation, je découvrais Simon Pierre se révéler sous les doigts de Marie Paule !
Ce tour de force est assurément dû à la netteté de la vision première, c’est elle qui a rendu tout cela possible.

Simon Pierre croquis

La marionnette Simon Pierre et Marie Paule 006

Voici Isael 19 fils, 90 cm

Un nouveau défi technique pour la Cie des Skowiés

Le projet était ambitieux : concevoir un personnage extrêmement souple qui puisse évoluer sur 2 ou 4 pattes et répondre aux contraintes du spectacle de rue…

La marionnette Isael et Ludivine 006

Ludivine, professeur de cirque et membre de la Compagnie des Messagers du feu souhaitait réaliser une marionnette capable de les accompagner lors de leurs spectacles de déambulation et d’animation de rue, d’où la taille imposante du personnage.

La marionnette Isael 001

Une croix sur mesure

A chaque marionnette sa croix, mais une croix qui puisse stabiliser la tête dans la même position aussi bien lors d’une utilisation « verticale » que « horizontale » nécessite un soin tout particulier et de nombreux tests. Pour ce faire, il a fallu créer l’espace nécessaire pour que la croix de la tête ne bute pas sur la croix principal des membres, d’où sa forme allongée et un peu particulière, puis trouver les bonnes répartitions des points d’accroches avant d’affiner les différentes tensions et réglages des fils. Pari tenu, Isael est presque totalement fonctionnel !

La marionnette Isael et Ludivine 004

Une usine à gaz

Gérer une marionnette de ce type n’est pas une mince affaire et l’apprentissage de sa manipulation risque de prendre un certain temps. Avec un peu plus d’expérience et de dextérité se poseront les questions des « raccourcis de manipulations ». L’affinement de ces parties techniques ont déjà été entrevu lors de la réalisation de la croix… mais nous n’avons malheureusement pas pu les mettre en œuvre lors de cette formation, qui a déjà nécessité plus de 80 heures de travail intense pour concevoir une partie mécanique fonctionnelle !

La marionnette Isael 007

Chapeau Ludivine !

Sans ton acharnement, la rapidité de ton travail et les très nombreuses heures supplémentaires nécessaires à la réalisation de ton projet, rien n’aurait été possible. Mais n’oublions pas que nous sommes dans le domaine du rêve et qu’ils se doivent d’être ambitieux…

La marionnette Isael en construction

Les recherches techniques de Stéphane

Le troisième participant à la formation 2014 se nomme Stéphane, informaticien de formation, il était à la recherche de nouveaux horizons, sans projet précis il souhaitait travailler, façonner la matière et découvrir les différentes techniques d’articulations et d’assemblages !
Un petit pantin totalement expérimental à vu le jour, il ne semble pas avoir eu d’autres nom que V1 (Version 1)

La marionnette V1 de stéphane

Pourtant :

Sous une forme assez rudimentaire, loin de tous les « canons » techniques et
esthétiques du monde de la marionnette, à contre pied de toutes proportions fonctionnelles, Stéphane c’est régalé à expérimenter « grandeur nature » l’ensemble des intuitions qui lui passaient par la tête…

Des horizons nouveaux…

Malgré le fait qu’un tel résultat ne puisse définitivement pas être fonctionnel de par son approche résolument aventureuse (trop de choix disparates), Stéphane a su m’emmener vers des horizons nouveaux… et me permettre, grâce à son état d’esprit, de découvrir et perfectionner, en mode V1, un nouveau système d’articulation des doigts, et du pouce, extrêmement efficace lors d’une manipulation de marionnette à fils !

Photo de famille

Ludivine et Marie Paule avec les marionnettes Isael et Simon Pierre

Isael, Simon Pierre et V2 en devenir !

A bien regarder les différentes photos, on peu encore apercevoir des spatules à la place des mains, une finition du visage ou du corps inexistante et aucune parure pour habiller un petit cm2 de ces corps squelettiques. Juste de pauvres créatures, presque rien dans l’apparence et pourtant tout est laEn devenir !

Merci à vous Marie Paule, Ludivine et Stéphane pour votre patience, persévérance et amitié. Envoyez-nous vite de vos nouvelles ainsi que d’autres photos de vos « juste nés » pour alimenter cette page.

La Cie des Skowiés vous remercie de la confiance que vous lui avez accordé et reste disponible pour toutes autres questions d’ordre technique !
Nous vous souhaitons une bonne continuation dans les projets qui sont les vôtres. A très bientôt

Pour en savoir plus voir aussi :

La marionnette Isael 002 La marionnette Simon Pierre 003 La marionnette Simon Pierre 005